La rapide propagation du virus COVID-19 entraîne dans l’hexagone une véritable crise sanitaire, touchant tous les secteurs d’activités professionnelles. L’ensemble des acteurs de la Construction et de l’immobilier sont aujourd’hui affectés et immobilisés par la crise Covid-19. Quelle est la situation “Travaux construction maison et coronavirus COVID 19” ? Comment se profile la reprise des chantiers de construction maison ?

travaux-construction-maison-covid19-coronavirus

Quel est l’impact Covid 19 sur le marché de la construction maison ?

L’apparition de la pandémie de coronavirus provoque courant mars 2020 l’arrêt de la presque totalité des chantiers de construction publiques et privés. Le secteur de la maison individuelle n'a donc pas échappé à cette crise et se trouve par sécurité également en interruption. Par ailleurs, la délivrance des permis de construire et des autorisations d’ouverture de chantiers sont reportées jusqu’à décision des autorités compétentes et disponibilités administratives.


Face au coronavirus le secteur de la construction doit s’adapter et se réorganiser.

Mi-Mars le ministère du Travail appelle les entreprises du bâtiment à poursuivre leur activité de construction car il considère les entreprises du bâtiment et des travaux publics comme étant essentielles au fonctionnement et à l'économie du pays.

Suite à cet appel du gouvernement le 21 mars les principales fédérations du BTP trouvent un premier accord avec l’état. La condition d’une reprise partielle de l’activité BTP repose alors sur la publication d’un guide de préconisations de sécurité sanitaire rédigé par l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP). La rédaction de cet ouvrage est validée par la FFB, la Capeb, la FNTP, et par les ministères du Travail et de la Santé. Le gouvernement donne son accord.

Préconisations Covid-19 des activités de construction

Un guide de bonnes pratiques est publié depuis le jeudi 2 avril sur le site de l’OPPBTP donnant ainsi un cadre pour la reprise partielle de l’activité des entreprises de BTP sur les chantiers dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. Celui-ci doit ensuite être diffusé dans l’ensemble des entreprises de toutes tailles du bâtiment et des travaux publics.

Ce document de sécurité sanitaire, approuvé par l'état, liste les actes urgents et spécifiques à mettre en œuvre pour assurer les conditions sanitaires nécessaires aux personnels du BTP travaillant en bureaux, ateliers, dépôts ou chantiers et autres lieux, en complément de toute mesure sanitaire édictée par les pouvoirs publics.

L’ensemble des consignes en détail, questionnaires de vérification de la santé d’un salarié et des protocoles de port du masque ou intervention chez un particulier est disponible en téléchargeant le guide depuis le site de la prévention BTP.


Quelle prévention coronavirus sur un chantier construction ?

En prévention du COVID19 les professionnels intervenants au chantier de la construction doivent :

  • se laver les mains toutes les deux heures en cas de port non permanent de gants,
  • prendre leur température tous les jours,
  • disposer si possible d’un véhicule individuel pour éviter les contacts de proximité,
  • toujours respecter la distance minimale d’un mètre de distance avec une autre personne.

Pour parvenir à l'application de ces règles sanitaires, l’employeur ou le constructeur doit éventuellement mettre en place un plan de déplacements sur le lieu de travail.
L'apposition de signalétique au sol permet par exemple d'établir le périmètre les zones de sécurité.
Si possible dédié un contenant extérieur et fermable pour les protections jetables.


Quelles sont les consignes sanitaires pour la reprise des travaux construction ?

Suite à sa parution le guide de l’OPPBTP doit être diffusé dans l’ensemble des entreprises de toutes tailles du bâtiment et des travaux publics.

En application des directives sanitaires le constructeur ou l’entreprise du bâtiment doit notamment :

  • Nommer un référent Covid-19 pour assurer la bonne mise en œuvre des consignes de prévention sanitaire.
  • Refuser de faire travailler des personnes qui présentent des symptômes (toux, fièvre, courbatures, perte d’odorat ou de goût…).
  • Prévenir les autres salariés si un cas est détecté.
  • Attribuer du matériel individuel ou au minimum s’assurer de la désinfection avant le passage d’outils ou d’engins de chantier d’un compagnon à un autre.
  • Installer un point d’eau avec du savon ou un distributeur de gel hydroalcoolique en extérieur.
  • Assurer la désinfection des surfaces de contacts les plus usuelles, comme les poignées de portes, les claviers, les tables etc.
  • Vérifier plusieurs fois par jour la disponibilité en savon, gel hydroalcoolique, lingettes désinfectantes, essuie-mains à usage uniques, gants et équipements de protections, etc.
  • Les consignes sanitaires doivent être affichées de façon évidente sur le lieu de travail.

Doit-on porter un masque sur un chantier construction maison ?

Pour effectuer les travaux de construction maison l’usage d'un masque barrière, chirurgical ou FFP2 est vivement recommandé.

Suite aux directives sanitaires, le port du masque barrière est fortement conseillé en cas de visite d’intervention chez un particulier, et si le poste du salarié ne garantit pas plus d’un mètre de distance. En cas d’intervention chez une personne malade ou considérée à risques, le port d’un masque est absolument obligatoire.

Pour rappel : les masques chirurgicaux sont à usage unique et jetables. Les masques FFP2 doivent être changés toutes les 4 heures, ils sont également jetables
Le guide de l’OPPBTP mis à jour le 15/04/2020 intègre le nouvel avis de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) du 8 avril 2020 sur l’usage des masques alternatifs en tissu.


Reprise des activités du bâtiment et déconfinement COVID-19 ?

La circulation de la COVID-19 s’accélère en cette fin d'année 2020 et la situation sanitaire se dégrade en France.
Face à cela, le Président de la République a annoncé une nouvelle série de mesures lors de son interview du 14 octobre :

➜ Un couvre-feu sera instauré de 21h à 6h dans les zones d’état d’urgence sanitaire.
➜ La « règle des 6 » : ne pas se réunir à plus de 6 personnes dans la sphère privée, chez soi ou dans la rue, hors membres d'un même foyer.
➜ Le port du masque est recommandé partout et tout le temps, y compris dans la sphère privée.
➜ Le télétravail est recommandé autant que possible.

Alors, à l’heure actuelle, la reprise des travaux dans le secteur des métiers de la construction semble donc de nouveau marquer le pas, tout en honorant les chantiers déjà contractualisés.

La sécurité des professionnels constructeurs et artisans du bâtiment est une priorité absolue et celle-ci doit être garantie sur chaque chantier.
Le port du masque est une obligation légale qui doit être respectée…

Comment fabriquer un masque barrière COVID-19 ?

masque en tissu barriere coronavirusPour empêcher la prolifération du coronavirus, il est impératif que la population française soit porteuse au minimum d'un masque et continue ses gestes barrières.

Téléchargez gratuitement Gabarit pour fabriquer ou confectionner des masques barrières. Ce document de recommandations techniques AFNOR Spec est la disposition de tous depuis le 27 mars. Les masques barrières en tissu et ne sont donc pas destinés aux professionnels de santé ni aux populations exposées au coronavirus COVID 19. Ils s'utilisent à titre de complément des gestes barrières.

Note d'information Covid-19 Eve Assurances

Pendant cette difficile période, toute l’équipe Eve Assurances reste mobilisée à 100% pour vous aider et vous guider dans vos démarches assurance dommage ouvrage.
 L'ensemble de nos postes techniques et commerciaux assurent les dossiers d’assurances travaux construction maison par télétravail. Nous restons bien évidemment disponible au 02 31 31 85 55 pour répondre à vos demandes et vous conseiller gratuitement.
Protégez-vous…
Damien Guérineau

Partagez cette information travaux construction et protection coronavirus

[social_warfare]

Posté dans Travaux Habitat.