Les avantages et les inconvénients de l’immobilier neuf dans le cadre d’une acquisition

Acquérir un logement neuf comporte son lot d’avantages et d’inconvénients. Si d’un côté le futur acquéreur bénéficie d’un bien aux dernières normes, le coût de l’acquisition peut s’avérer quant à lui plus élevé. La question de l’assurance entre également en ligne de compte. Explications.

Les avantages

Un logement aux performances thermiques et phoniques plus poussées

L’achat d’un logement neuf est souvent synonyme davantage de confort.
Tous les bâtiments construits après le 1er janvier 2013 sont en effet soumis à la réglementation thermique RT 2012.
En ce sens, les constructeurs doivent respecter certaines normes qui leur sont associées, à savoir une consommation énergétique optimisée (seuil de 50 kWh par m² et par an), une meilleure isolation et étanchéité.

Des frais de notaire et des charges de copropriété réduits

Les frais de notaire dans le neuf s’élèvent à 2-3 % dans l’immobilier neuf, alors que dans l’ancien, il faut compter le triple : autour de 7-8 %.
Les charges de copropriété sont quant à elles beaucoup plus faibles par rapport à un logement ancien.
Étant donné que tout est neuf, aucun ravalement de façade ni de réfection de toiture n’est à prévoir par exemple.

Une fiscalité intéressante

En achetant en VEFA (Vente en l’Etat Futur d’Achèvement), c’est à dire sur plan, une exonération de taxe foncière est appliquée pendant les deux premières années, selon la commune ou la collectivité locale.
Autre avantage non négligeable, le taux de TVA peut être réduit à 5,5 % au lieu des 20 % habituels, si le logement se trouve dans une zone ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine).

Un prêt avantageux : le PTZ

Spécialement réservé à un achat dans le neuf, le Prêt à Taux Zéro permet de financer jusqu’à 40% du montant de l’acquisition immobilière.

Des garanties supplémentaires

Plusieurs garanties s’appliquent à un achat en VEFA, et qui sont à charge du promoteur : parfait achèvement, décennale et biennale sont quelques unes des principales garanties de l’immobilier neuf.

Les inconvénients

Des prix au mètre carré plus élevés

Le prix au mètre carré d’une acquisition immobilière dans le neuf est en moyenne environ 20% plus cher que dans l’ancien.
Dans le cas d’un achat sur plan, cela oblige également le futur acquéreur à financer son logement avant d’y habiter, ce qui peut être frustrant.

Des délais de livraison souvent longs

L’achat sur plan implique de faire preuve de patience avant de pouvoir aménager, environ 1 an à 1 an et demi après la signature du contrat de réservation.
Une attente qui peut paraître longue, d’autant plus si l’acheteur a des contraintes liées au temps.

Attention au promoteur

Avant de choisir tel ou tel logement issu d’un programme immobilier d’un promoteur, il convient de vérifier que ce dernier est bien assuré, qu’il a souscrit toutes les garanties nécessaires, d’achèvement et de remboursement.
Aussi, il est recommandé de se renseigner sur sa réputation, à savoir la qualité des logements, le respect des délais, les programmes déjà construits…

Un achat sur plan qui demande de se projeter

Une des contraintes de l’achat en VEFA est de devoir se projeter dans son futur logement.
Pas toujours évident pour les acquéreurs de s’imaginer vivre dans un appartement ou une maison qui n’est même pas construit.

Posted in assurance-construction-immobilier.